Règlement de l'épreuve d'enduro

logo du club

L'enduro se court en équipe: 1 pilote + 1 mécanicien.
La durée est d'une heure. (Pour être classée, l’équipe doit être en vol à l’expiration de l’heure).
Equipes: nombre limité à 6 ou 7 par épreuve en fonction du nombre de commissaires.
Le départ de la course s'effectue plein fait, moteur coupé.
Les ravitaillements s'effectuent obligatoirement au stand, moteur coupé.
Le décollage se fait depuis la zone délimitée par balisage. On peut faire une incursion dans la zone de dégagement en cas de vent de travers (voir l'image du terrain). Le mécanicien est autorisé à franchir la ligne pilote et s’avancer d’un mètre.
Les virages doivent se faire derrière les pylônes. En cas de coupe, l’équipe sera pénalisée d’un tour par coupe au pylône.
Les atterrissages doivent se faire dans la zone délimitée par le balisage, puis l'avion doit aller dans la zone de dégagement. C’est le premier point d’impact des roues sur le sol qui est pris en compte pour déterminer les pénalités. Afin de faciliter la manœuvre le pilote est autorisé à franchir la ligne pilote et à s’avancer d’un mètre.
L’atterrissage a priorité sur le décollage.
Le vainqueur: l’équipe qui aura totalisé le plus de tours en une heure (pénalités déduites).
Ex æquo: pour départager les équipes en cas d’ex æquo, l’avantage sera donné à celle qui aura totalisé le minimum de pénalités.

Pénalités
Si après l’atterrissage, l’avion s’immobilise dans la zone d’atterrissage, il sera récupéré par un commissaire chargé de cette manœuvre 5 tours
Si, l’avion se pose et s’immobilise en dehors de la zone d’atterrissage balisée 20 tours
Si l’appareil coupe le plan de sécurité matérialisé par la ligne pilote;
1ère coupe
5 tours
Si l’appareil coupe le plan de sécurité matérialisé par la ligne pilote;
2ème coupe
10 tours
Si l’appareil coupe le plan de sécurité matérialisé par la ligne pilote;
3ème coupe
disqualification
En phase d’atterrissage, tout survol ou incursion (roulage) des zones pilotes et commissaires ; disqualification
En cas de crash, l’avion est récupéré à la demande de l’équipe par le commissaire chargé de cette manœuvre et réparé par l’équipe (pilote et mécanicien) selon zone de crash